Conforter la gouvernance d’entreprise
  • analyse comparative des pratiques en vigueur dans la branche/pays cible. Optimisation de l’architecture de gouvernance entrepreneuriale existante.
  • définition d’indicateurs de réussite et de performance en vue de stimuler la croissance externe de l’entreprise.
  • évaluation et promotion des compétences de leadership, de management et de vision stratégique. Développement du travail d’équipe et de la communication interne afin de conforter la culture d’entreprise.
  • évaluation et amélioration, préalablement à un investissement stratégique, de l’architecture organisationnelle, du potentiel de leadership et de gestion du capital humain.
Gérer efficacement le changement
  • évaluation des profils disponibles/requis (niveau d’expérience, compétences clés) en perspective d’un développement à l’international. Identification des managers et chefs d’équipe les plus aptes à assumer le changement. Évaluation de leurs efficacité et impact prévisibles.
  • optimisation du contrôle du processus de changement et de sa dynamique.
  • amélioration de la gestion du personnel pendant les périodes clés. Mise en œuvre de mesures visant à renforcer la confiance, l’acceptation et le soutien, afin de susciter in fine l’adhésion au projet.
Repenser la stratégie de développement de l’entreprise à l’étranger
  • rationalisation des processus organisationnels, de gestion des risques et de recherche d’avantage concurrentiel par le développement des activités à l’étranger.
  • élaboration de plans d’investissements stratégiques réalistes et équilibrés (cibles / objectifs / calendriers). Intégration des aspirations et des attentes des actionnaires et approche multisectorielles des investissements les plus pertinents.
  • mise en place de structures décisionnelles dynamiques et flexibles, à même de piloter la réalisation de tels projets.